Aller au contenu principal

Accueil et accompagnement des enseignants

1. L’historique du projet et ses objectifs aujourd'hui

Né du terrain dans les années 2000, le dispositif a pour but de soutenir les enseignants tout au long de leur carrière, quels que soient leur ancienneté et leur titre.

Que l’on débute ou non, que l’on dispose d’un titre pédagogique ou pas, le GAAPE nous concerne. Ses valeurs sont belles et ses objectifs multiples : 

  • Accroître le bien-être et contribuer à l’épanouissement professionnel des enseignants ;
  • Permettre à tout enseignant entrant dans un établissement WBE d’être accueilli par l’équipe et informé de la culture d’école ;
  • Favoriser la solidarité & la collaboration au sein du corps professoral ;
  • Permettre à chacun de « travailler » sur sa pratique pour progressivement développer ses compétences, augmenter son sentiment d'efficacité et construire son identité professionnelle

Aujourd’hui, au regard de la pénurie de professeurs et de l’objectif d’amélioration du système éducatif, le dispositif est encore plus important : il est indispensable de veiller à l’épanouissement professionnel des enseignants. De nombreux établissements se mobilisent dans ce sens. 


Quelques chiffres


2. Pourquoi installer un GAAPE dans votre établissement ?

Le GAAPE vous offre vos professeurs référents :

En faisant appel à notre équipe pour installer un GAAPE, vous, directeur, faites le choix de vous armer d’un dispositif de qualité et qui a l’avantage de prendre en charge toute la partie accueil prescrite par la circulaire 5388. En installant un GAAPE vous désignez en même temps vos professeurs référents accueil et accompagnement.

Le GAAPE participe à réaliser les objectifs de votre contrat d'objectifs :

Nous vous invitons vivement à intégrer le GAAPE dans votre contrat d'objectifs. En effet, cette initiative répond aux objectifs d’amélioration du système éducatif fixés par le Parlement. Le GAAPE sera valorisable dans le cadre des actions mises en place avec votre équipe afin de réaliser votre contrat d’objectif. On peut associer le GAAPE à :

  • L'OASE (Objectif d'amélioration du système éducatif) du gouvernement concernant le bien-être au travail.
  • La stratégie transversale concernant le travail collaboratif.
  • La thématique 9 relative à l’accueil et l’accompagnement des enseignants.  

Le GAAPE contribue au bien-être des enseignants :

Le GAAPE va permettre, par son accueil et son accompagnement, de tisser des liens entre collègues et développer une culture d’école positive. Il contribuera également à fédérer l'équipe autour d'objectifs communs. De manière plus globale, le GAAPE répond aux attentes concernant le bien-être au travail.


3. Je veux installer un GAAPE dans mon établissement, que faire ?

a. Prenez contact avec l’équipe du GAAPE, elle répondra à toutes vos questions.

bConstituer ensuite une équipe de professeurs-référents.

La composition de l’équipe de Gaapeurs est cruciale, le succès de projet en dépend. Elle doit être représentative de l’école et attractive. Voici ce que nous préconisons :

  • Minimum 4 professeurs ;
  • Des professeurs qui travaillent dans tous les niveaux, tous les types d’enseignement (Général, Professionnel, Technique) et toutes les implantations ;
  • Des professeurs ouverts et empathiques ;
  • Des professeurs intéressés par l’accueil et l’animation de groupe (certains pourraient s’occuper uniquement de l’accueil et d’autres de l’animation) ;
  • Des professeurs qui ont encore de la disponibilité pour prendre en charge un nouveau projet d’école ;
  • Des professeurs qui ont une bonne connaissance de l’école et de sa culture.

4. Les différentes formations

1. La formation de base  

Les “Gaapeurs” sont, au cours de la formation de base en 3 jours, amenés à : 

  • mettre en place une procédure d’accueil structurée au sein de leur établissement ; 
  • expérimenter la participation et la facilitation de réunions de co-développement professionnel
  • réfléchir aux diverses modalités d’accompagnement de leurs collègues ; 
  • proposer un plan d’actions à leur direction (avec intégration dans le contrat d’objectifs ou pas) ; 
  • construire des indicateurs leur permettant d’évaluer la mise en œuvre de leur projet.

Une fois par an, lors des intervisions, les Gaapeurs des différents établissements se rencontrent pour échanger leurs pratiques, faire le bilan de leur projet, préparer les actions de l’année suivante.

Des réactualisations de formation sont également proposées lorsque l’équipe change ou a besoin de relancer sa dynamique. 

L’équipe du GAAPE met un point d’honneur à partir des objectifs de l’établissement et à tenir compte de la culture d’école afin d’assurer la pérennité du projet. ​​Il s'agit de fournir des outils méthodologiques et non de proposer un modèle normatif qui négligerait les spécificités des professeurs et des établissements. Le dispositif prend ainsi des formes diverses selon le lieu où il est amené à se déployer.

2. Les formations de perfectionnement

Je veux me former à l'accompagnement individuel.

La formation “Pair à Pair : comment accompagner en entretien individuel la réflexion d’un collègue sur sa pratique professionnelle.”

Afin de répondre aux besoins manifestés par les enseignants-gaapeurs, une formation en accompagnement individualisé est née. Celle-ci propose une méthodologie proche du mentorat qui convient particulièrement aux référents accueil et accompagnement.

Je veux être accompagné pour faire le bilan et évaluer le projet.

La formation “Indicateurs”

De plus en plus d'établissements introduisent le GAAPE dans leur contrat d’objectifs, ce qui engendre de nombreuses questions relatives à l'évaluation de leurs actions. Afin de les aider dans cette démarche, la formation “Indicateurs” présente un modèle d’évaluation de la mise en oeuvre du projet, de sa réception et de ses effets.



6. L’équipe

Marine Manouvrier

Professeure de philosophie et citoyenneté à l'Athénée royal de Ganshoren.

Formatrice d'adultes et animatrice de groupes de pratique réflexive à Wallonie-Bruxelles Enseignement.

Maître de stages pour l'agrégation en philosophie à l'ULB. 

 

Lamia Yekhelef

Professeure de français à l'Athénée royal Gatti de Gamond à Bruxelles.

Maître de stages pour l'agrégation de l'enseignement secondaire supérieur en français à l'ULB. 

Formatrice d'adultes et animatrice de groupes de pratique réflexive à Wallonie-Bruxelles Enseignement.

Françoise Meurant

Professeure de français à l’Athénée royal Gatti de Gamond à Bruxelles.

Formatrice d'adultes et animatrice de groupes de pratique réflexive à Wallonie-Bruxelles Enseignement.

Lauréate du premier prix pour l’Innovation pédagogique de la Fondation Reine Paola en 2010.

Assistante chargée d’exercices au Centre de Méthodologie Universitaire à l’ULB.


7. Contact

Marine Manouvrier

Lamia Yekhelef

Françoise Meurant